Comment apprendre le solfège en autonomie ?

Le solfège est la base pour apprendre la musique, même si certains musiciens ont pu s’en sortir sans passer par la case « solfège ». Apprendre le solfège n’est pas un jeu d’enfant mais plutôt un vrai casse-tête pour les débutants en musique. Voici alors quelques conseils pour apprendre le solfège en autonomie.

Apprendre le solfège en autonomie : apprendre la langue de la musique

Source image : pixabay

Le solfège est comme un code à décrypter pour pouvoir comprendre le sens d’une chose. Et comme on parle de musique, on peut dire que le solfège est :

A découvrir également : Quelle est l'importance de la musique dans le cinéma ?

  • Une langue de la musique.
  • Une langue universelle.
  • Une notation de la théorie musicale.

Tous les musiciens n’ont pas les mêmes écritures musicales. Lorsqu’ils maîtrisent le solfège, ils vont alors pouvoir composer des morceaux de musique. Un musicien qui compose une chanson n’aura sans doute pas besoin de faire une partition s’il connaît par cœur toutes ses notes. En revanche, il a intérêt à se servir du solfège afin que les autres musiciens puissent apprendre sa musique.

Apprendre le solfège permet de :

En parallèle : Quels sont les instruments de la famille des bois ?

Rappelons que lorsqu’on apprend la musique dans une école de musique ou dans un Conservatoire, il est obligatoire d’apprendre le solfège. Mais il est possible tout de même de réussir à l’apprendre en autonomie chez soi. Pour apprendre la langue musicale, il faut quand même respecter certaines règles :

  • L’utilisation de bons manuels.
  • Un travail régulier.
  • Multiplier les écoutes.

Il n’y a pas de bonnes méthodes si ce n’est que de prendre des cours à domicile.

Apprendre le solfège en autonomie : s’entrainer avec un instrument de musique

Pour apprendre le solfège, il faut commencer par trouver un instrument de musique. Cependant, la référence est le piano. Pour débuter dans un instrument de musique, on recommande toujours l’usage du piano.

Le piano est un excellent instrument de musique pour :

  • Apprendre le solfège.
  • Identifier et mémoriser les notes.
  • Lire et jouer des notes en même temps.
  • Rendre l’apprentissage plus simple.
  • Progresser à son rythme.
  • Apprendre le rythme.
  • Apprendre à comprendre et à mémoriser les valeurs des notes.

En utilisant un instrument de musique pour apprendre le solfège, on ne risque pas de s’ennuyer et on pourra aussi développer une bonne oreille musicale.

Apprendre le solfège en autonomie : mieux appréhender la théorie musicale

Pour apprendre le solfège, il est crucial de bien appréhender cette discipline. Il faut connaître tous les blocages et les difficultés et prendre conscience de l’importance du rythme. Comme conseil, on doit :

On pourra par exemple connaître la signification :

  • Des croches.
  • Des rondes.
  • Des noires.

Il est aussi important de faire un entrainement régulier sur le déchiffrage :

  • Choisir une partition simple.
  • Déchiffrer les premières mesures.
  • Chanter les premières mesures.
  • S’entrainer avec un instrument.

L’objectif est donc de retranscrire un système de notation en une musique. Faire un entrainement régulier permet aussi de :

  • Entrainer son oreille musicale.
  • Apprendre à reconnaître les notes les yeux fermés.
  • Adopter une routine d’apprentissage de solfège.

Apprendre le solfège en autonomie : utiliser des supports d’apprentissage

Apprendre le solfège en autonomie est bien plus pratique mais il faut quand même adopter un rythme régulier et avoir une bonne motivation.

Pour apprendre seul le solfège, on peut alors utiliser des supports d’apprentissage :

  • Des vidéos Youtube.
  • Un manuel de solfège.
  • Des cours en ligne.

Il est important en effet de bien développer son oreille musicale et sa culture musicale également. C’est de cette façon que l’on forgera sa passion pour la musique.

Source image à la une : pixabay